Jeudi 24 mai 4 24 /05 /Mai 06:29

De tout temps, l’homme a su parler la langue du désastre. Langue de légende ou de religion. Langue aussi de poète pour les ruines de Troie ou le combat contre la mort, perdu d’avance, de Gilgamesh ; il est celui qui, sorti du piège, se souvient des ténèbres, une fois en plein soleil ou confronté aux ténèbres du dehors : « sur son épaule droite, pousse un long fil blanc, souvenir du labyrinthe… » (Eric Ferrari).
C’est parce que nous croyons que oui, c’est parce que charnellement la lecture de certains textes nous amène à avoir l’âme « au bord du monde assise » que nous vous proposons ce troisième voyage du Festival de poésie du Grand Cèdre de Massiac, filé, tissé, autour de ce questionnement. Nous vous souhaitons d’y regarder notre temps avec grande lucidité pour y voir combats et beautés, car « cela s’appelle l’aurore » …

JEUDI 12 JUILLET APÉRO-EXPOSITION à 20 h au « Chat qui Pelote » Exposition, vente et dédicace des oeuvres d’Armand le Poête Armand + vous fait découvrir sa poésie à travers des petites ou Hénormes oeuvres plastiques, où s’allient, comme à l’accoutumée (mais il n’y a pas de coutumes armandiennes !), fautes d’orthographes, humour et gravité, enchâssés dans les textes courts de notre Poête… tarif : 3 € (1 entrée + 1 boisson)
VENDREDI 13 JUILLET SPECTACLE à 17 h à 18 h - Place Saint Jean « Je vous écris de ma nuit » - Compagnie Lire&Vocable Karine Espinosa nous entraîne dans sa découverte de la correspondance de Louise Michel, « la vierge rouge » de la Commune (et pas seulement) de sa prison et de son exil vers ses amis ou ses proches. Témoignage de lutte, des convictions qui rien ne fléchit, ces lettres nous font pénétrer sur le territoire d’une poésie de temps de détresse, et de réponse à celle-ci. (solution de repli à la médiathèque en cas de mauvais temps) tarif : 7 €
DÉAMBULATION à 18 h à 19 h Entre la place Saint Jean et le « Chat qui Pelote » Lecture déambulatoire avec Patrick Dubost (et les jeunes musiciens de Massiac) Ou comment réaliser une ballade dans Massiac où vont être scientifiquement expérimentées les moyens de transmettre directement la poésie à tout un chacun à travers des lectures volubiles, des traces écrites virevoltantes… et des lecteurs complices des facéties de Mossieur Dubost.

APÉRO à 19h au « Chat qui Pelote » Apéritif dînatoire.

SPECTACLE à 21h - Jardin public « Spectacle du Grand Cèdre » Lectures d’Hélène Sanguinetti, Marie Rousset, Nicolas Jaen, Patrick Dubost, Claire d’Aurélie, Odile Fix… et les lecteurs de l’association « Le Chat dans le Cèdre »… Nous reprenons donc la formule, maintenant bien connue des massiacois, qui consiste à lier les textes des poètes présents par eux dits avec d’autres textes, d’autres voix contemporaines, que présentent les lecteurs du « Chat dans le Cèdre », le tout avec des projections, sur l’arbre centenaire, de photos, de peintures et de créations plastiques, qui transforment le jardin en vrai lieu poétique (si les dieux sylvestres sont avec nous pour nous accorder beau temps !). (solution de repli à la salle des aînés en cas de mauvais temps) tarif : 7 €
SAMEDI 14 JUILLETATELIER 1 à 9 h à 12 h au « Chat qui Pelote » Atelier créatif avec Odile Fix Odile Fix vient de terminer une exposition à Chalinargues ; poète, plasticienne, éditrice (la collection du « Frau » à découvrir pendant le Festival), elle anime par ailleurs aussi avec Florence Merle, un atelier avec l’association « Espérance 63 » qui a donné lieu à une exposition récente à Massiac, « Trouées ». Dans l’atelier proposé, il s’agit avec de vieux papiers, des collages et de courts textes, de réaliser des petits livrets que chacun pourra ensuite emporter. tarif : 5 €
ATELIER 2 à 10h à 12h au « Chat qui Pelote » Atelier d’écriture avec Igor Chirat Igor Chirat, qui anime « les Tisseurs de mots », initie depuis deux ans les amateurs d’écritures à la pratique de celle-ci à travers des réunions mensuelles qui se tiennent à la médiathèque de Massiac, « Au Chat qui pelote » ou dans divers villages de la Communauté de Communes du Pays de Massiac. Il s’agira, à travers la découverte de formes poétiques, de se plier à des consignes, qui permettront de mieux se déployer par la suite pour créer sens, images, écoutes des mots arachnéenement tissés…
LECTURES à 11h à 12h - Musée Elise Rieuf Fabio Pusterla Dans le cadre exceptionnel du Musée Elise Rieuf, découvrez avec nous ce poète italien, lu ici en bilingue et qui nous livre son image d’un monde fragile et puissant dans le même temps. tarif : 3 €
LECTURES à 14h à 15h - Médiathèque Lectures d’Hélène Sanguinetti Hélène Sanguinetti nous entraîne dans un univers complexe, comme celui de la structure, du corps de son « Héros ». Elle qui est venu tard à la publication, qui dit aimer la mer (Marseille, Arles…), tailler les arbres en boule, lire ses textes et lire tout court, nous propose la chance d’une rencontre riche avec une parole forte. tarif : 5 €

FORUM à 15h à 16h - Médiathèque « Pourquoi des poètes en des temps de détresse ? » Il s’agit, avec en fond de référence les textes de Heidegger et de Prigent, de réfléchir au rapport du poète avec le monde contemporain et les crises qui bouleversent celui-ci. On écrit bien « poètes » et non poésie : car il est question sans doute là de l’homme ou de la femme tout entier face au devenir, à la détresse, avec juste leur mot pour ré-enchanter ou dire le temps de la révolte. gratuit
SPECTACLE à 17h à 18h - Salle polyvalente « Affable et Avenant » - Compagnie Taffanel Denis Taffanel enchaîne trois séquences poétiques, mêlant voix et danse sur des textes de Zola, de Beckett, d’Ikmet, avec une chorégraphie de Jackie Taffanel, il expérimente physiquement le dit de ces textes, parfois plus dans leur interprétation, parfois plus dans la danse pure… tarif : 7 € Dédicaces et ventes d’ouvrages des poètes invités (livres, CD…) Résultats du Concours de poésie Buvette…
SPECTACLE  Jacques Bertin Poète, chanteur, il a depuis 1967 publié une vingtaine d’albums d’une chanson exigeante, avec des textes sans concessions. Il a su par ailleurs s’entourer de musiciens de jazz ; le tout donnent à l’ensemble de son oeuvre une poésie rare, « aux berges du verbe aimer
Pourquoi Bertin est-il important? Pourquoi faut-il en parler maintenant? Parce qu'il représente le modèle de ce que peut être, aujourd'hui, un artiste à la fois populaire et exigeant. Populaire, certes, Bertin ne l'est pas assez, mais il y a dans ses textes de quoi rassembler un vaste public d'amateurs. Nous avons d'autant plus besoin d'artistes tels que lui que la création vivante est un peu coincée entre la sous-culture usinée par les industriels du divertissement, et les néo-pompiers lourdement subventionnés, dont on installe les baudruches dans les musées et les palais de la république. Une culture est pleinement vivante lorsque la création se développe dans une vaste diversité de genres, de formes et de lectorats. Cela signifie notamment qu'il faut à la fois, pour que cette culture respire, des œuvres d'avant-garde ou de recherche, des œuvres populaires de qualité, et des œuvres qui assurent le passage entre ces deux catégories. Cela implique aussi une activité critique incessante, qui fasse le départ entre culture populaire authentique et faux-semblants commerciaux, avant-garde vivante et élitisme gratuit. Bertin se tient à ce point d'équilibre, entre art populaire (la chanson), exigence créatrice et travail critique. (...) » Pierre Jourde
Samedi 14 juillet à 20h30 - Salle polyvalente 
tarif : 8 € Renseignements : 06 60 74 19 10 ou 04 71 20 87 50 Le chat dans le cèdre - 23, av Général de Gaulle - 15500 Massiac

Voir les 0 commentaires - REAGIR - Publié dans : -A VOIR-A FAIRE
Retour à l'accueil

Rechercher

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés